LE SOKUATSU

Formé par Hitoshi TANIKAWA Senseï, j’utilise principalement le Sokuatsu sur les sportifs

QU’EST-CE QUE LE SOKUATSU ?

 

Si beaucoup connaissent le Shiatsu, le Sokuatsu vous est-il aussi familier ?

Le Sokuatsu en kanji 足圧 veut dire « pression(s) avec le(s) pied(s) ». Les pressions avec le pied constitue à part entière une méthode de remise en forme physique qui utilise des techniques de pressions comme le shiatsu, en déplaçant le poids du corps afin d’ajuster le débit lymphatique, le débit sanguin et le débit d’air. Cette méthode pédestre japonaise de « soin » (non reconnue en France) améliore la « force de guérison naturelle » en stimulant d’abord la circulation sanguine et lymphatique.

Historiquement, le sokuatsu est une méthode de santé japonaise importée d’Inde il y a plusieurs centaines d’années où elle était pratiquée particulièrement au sein des temples où les prêtres bouddhistes assouplissaient leurs corps fatigués en utilisant leurs pieds au lieu de leurs mains.

De ces temps anciens, l’Inde conservera l’usage des pieds pour divers massages permettant la circulation de l’énergie de « l’espace » (céleste, cosmique…) la partie divergente du prana (ou ki en japonais), cette indispensable énergie invisible qui fait vivre tous les êtres vivants.

Les massages avec les pieds étaient précieux et sacrés. Ainsi, les chaussures portées par les saints étaient elles-mêmes un objet de culte.

Au Japon, il existe également de nombreuses façons de masser et parmi les diverses méthodes les plus populaires, le massage avec les pieds s’avère très pratiqué car il présente des atouts notables dont l’efficience, la puissance, l’adaptabilité.

Le sokuatsu ou ashiatsu est semblable au shiatsu. Mais au lieu d’utiliser les paumes et les doigts des mains pour appliquer les pressions, le professionnel utilise ses pieds.

En pressant doucement la plante du pied qui a une taille d’environ deux fois supérieure à celle de la paume de main, le praticien stimule les parties minutieusement du receveur sans endommager les capillaires ou les muscles.

Le sokuatsu peut facilement s’adapter aux personnes âgées, aux femmes et aux enfants.

On commence généralement le protocole par marcher sur les plantes de pied du receveur car ce sont les zones les plus éloignées du cœur, puis on remonte vers la base des jambes puis progressivement sur l’ensemble du corps.

Le but est de détendre tout le corps en marchant avec précaution sur la partie stagnante du sang et du liquide lymphatique.

Le sokuatsu est très efficace au niveau de la circulation du sang et du drainage lymphatique.

Il s’exerce aussi bien de manière professionnelle qu’en famille, comme le shiatsu familial et les célèbres katatataki !

Certaines écoles enseignent « à se marcher dessus » ; le professeur demande à l’élève de marcher sur un autre élève et réciproquement.

Le sokuatsu peut ainsi être exercé à titre personnel et se pratique en famille et avec son entourage avec les précautions qui s’imposent. Au Japon, le sokuatsu est parfois appelé le yoga à deux personnes.

LES EFFETS DU SOKUATSU

 

Dans le Sokuatsu Tanikawa-ryu, il est indiqué 7 effets majeurs :

 1 – Stimulation de la circulation sanguine 

 2 – Relâchement de la compression nerveuse 

 3 – Meilleure amplitude de mouvement

 4 – Amélioration du système nerveux autonome 

 5 – Effets relaxants 

 6 – Meilleure récupération de la fatigue 

 7 – Maintien de la santé

LES FORMES DE SOKUATSU

 

Appelé aussi Ashi-atsu, Ashi-fumi ou encore « fure », le Sokuatsu est le massage traditionnel japonais utilisant le pied pour presser. Il est en quelque sorte le « cousin » ou le « grand frère » du Shiatsu. Malgré son manque de notoriété en Europe, le massage pédestre 100% made in Japan est pourtant formidable et plein d’intérêts à la fois pour le receveur et le donneur. Son ressenti est singulier et ses bienfaits clairement incroyables.

L’étude ashifumi est à la fois simple et précise. Les techniques de pression Atsuwaza 足技 sont nombreuses et délicates dans leur assimilation.

Ce massage singulier consiste à utiliser tout le pied, des orteils jusqu’à la plante du pied, ce qui permet d’effectuer un traitement délicat approprié au besoin du receveur.

Les manœuvres permettent de dénouer les muscles notamment grâce à la plante du pied et du talon.

Le ressenti peut parfois être légèrement douloureux mais le soulagement est profond.

La force du pied est en réalité ajustée et relâchée.

Le praticien peut exercer des pressions de pied debout, debout en utilisant une ou deux cannes parfois en résine en acier/inox ou en bois, les cannes traditionnelles étant en bambou.

Le ashiatsushi peut également prendre ses appuis assis sur une chaise ou sur un tabouret. Les positions et l’utilisation de ces accessoires pouvant être alternées selon le protocole et les usages du courant pratiqué.

La singularité du sokuatsu japonais est de n’utiliser qu’un seul pied à la fois contrairement à d’autres techniques de massage avec les pieds communes en Chine, Inde, Thaïlande, Taiwan ou Russie.

Ainsi, le massage des pieds ne se réalise pas en marchant sur les deux pieds mais avec un seul pied, les jambes se positionnant de façon à bien équilibrer le pied axial.

Les avantages du sokuatsu

Les pieds sont de trois à cinq fois plus forts que les mains. Le massage des pieds optimise donc la force et le poids du pied de manière équilibrée.

Le massage par pressions du pied et de tout le corps a l’avantage de libérer la main du donneur. Ainsi, cela limite la fatigue de ces zones habituellement très sollicitées, mains, poignets, doigts et constitue aussi un acte préventif fort contre l’usure de la fameuse métacarpo-phalangienne (articulation du pouce).

Le massage de pression des pieds détend les muscles profonds qui ne peuvent pas être atteints par le massage shiatsu.

Le fait de marcher avec les pieds permet d’évacuer les déchets profonds.

Et il peut être réalisé par des femmes de petite corpulence. C’était le cas de Shizuko Yamamoto, maître bien connu dans le monde du shiatsu, qui a développé le shiatsu aux pieds nus aux Etats-Unis dès 1965.

Le massage avec les pieds est à la fois fort et doux.

Le dernier avantage concerne la santé du donneur. La plante de son pied est stimulée pour effectuer le traitement par pression du pied ; sa circulation sanguine est améliorée, son équilibre aussi, et ses pieds et tout son corps renforcés

Sources : Sokuatsu France – https://www.sokuatsu.fr/

Merci à Antoine Di Novi pour l’autorisation de reproduction

Sokuatsu Villecresnes
Sokuatsu Villecresnes
Sokuatsu Villecresnes
Sokuatsu Villecresnes